décollage


décollage

décollage [ dekɔlaʒ ] n. m.
• 1847; de décoller
1Action de décoller (I). décollement.
2Action de décoller, de quitter le sol. Décollage d'un avion. Ne pas fumer pendant le décollage. Avion à décollage vertical (Adav ).
(1961; d'apr. l'angl. amér. take off) Fig. Démarrage économique; fait de décoller (III, 3o). « La région du Bas-Rhône vient d'amorcer son décollage économique » (L'Entreprise, 1970).
⊗ CONTR. Recollage. Atterrissage. Stagnation.

décollage nom masculin Action, fait de décoller, de se décoller : Le décollage d'une enveloppe. Action de sortir de la stagnation, de se développer ; démarrage : Le décollage des exportations. Action de décoller, de quitter le sol, en parlant d'un avion, d'un hélicoptère, d'une fusée. Phase du développement à partir de laquelle on cesse de considérer qu'un pays appartient au monde sous-développé. (Elle correspond à la troisième des cinq étapes de la croissance économique, selon W. W. Rostow.) Instant où le rotor d'une machine électrique tournante quitte l'état de repos pour entrer en rotation. ● décollage (difficultés) nom masculin Orthographe Avec deux l, de même que décollement, n.m. ● décollage (expressions) nom masculin Décollage assisté, décollage d'un avion au moyen de fusées d'assistance. Fusée de décollage, synonyme de fusée jato. ● décollage (synonymes) nom masculin Phase du développement à partir de laquelle on cesse de...
Synonymes :
Fusée de décollage
Synonymes :
- fusée jato

décollage
n. m.
d1./d Action d'enlever (ce qui était collé).
d2./d AVIAT Fait de décoller; moment où un avion décolle.
|| ECON (Trad. de l'angl. take off.) Décollage économique: moment du développement d'un pays, à partir duquel on considère que celui-ci a quitté le niveau des pays sous-développés.
d3./d (Haïti) Fam. Petit verre de rhum pris le matin, à jeun.

⇒DÉCOLLAGE, subst. masc.
A.— Action de détacher ce qui est collé. Le décollage du bois, des papiers peints :
1. L'autre côté du papier était encore assez blanc et assez propre pour recevoir quelques lignes. L'opération difficile et minutieuse du décollage avait été commencée à la force, deux heures n'auraient pas suffi, la moitié de la journée y avait été employée la veille.
BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847, p. 381.
P. anal. Le décollage du derme (cf. BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1366) :
2. Nos semelles font un bruit de décollage et d'enfoncement spongieux, et nos cartouches, secouées, sonnent dans nos cartouchières.
BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 60.
Pop. [En parlant de pers. ayant vécu maritalement sans être mariées civilement ou religieusement] Action de se séparer. Des mouvements d'humeur passagers, des décollages, bientôt suivis de recollages (ARNOUX, Roi d'un jour, 1956, p. 19).
B.— AVIAT. Action de quitter le sol, la surface de l'eau, le pont d'envol d'un porte-avions. Un décollage difficile, décollage assisté, (avion supersonique à) décollage vertical; faciliter le décollage. Atteindre la vitesse nécessaire au décollage (GUILLEMIN, Constr., calcul et essai avions et hydrav., 1929, p. 207, 264) :
3. Je griffonne sur un bloc-notes : « Courrier non arrivé. Est-ce faux départ? stop. Confirmez heure décollage. »
— Passez-leur ça.
— Bien. Je vais appeler.
Et le tumulte recommence.
SAINT-EXUPÉRY, Courrier Sud, 1928, p. 58.
P. métaph., ÉCON. Phase marquant le passage d'une économie du stade de la croissance à celui du développement. Les statistiques ne nous révèlent pas « un décollage, un take off, » comme le croit M. W. Rostow (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 162).
Prononc. et Orth. :[]. ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1847 « action de décoller des éléments qui adhèrent » (BALZAC, Splend. et mis., p. 381); 2. 1917 « action de prendre son envol (d'un avion) » (THAVET, L'École, Guerre aérienne, 29 mars p. 311, col. 1 d'apr. ESNAULT, Notes complétant ,,Poilu``, 1956). Dér. de décoller2; suff. -age. Fréq. abs. littér. :12.

décollage [dekɔlaʒ] n. m.
ÉTYM. 1847; de 2. décoller.
———
I Action de décoller (2. Décoller, I.). Décollement. || Le décollage d'une affiche. || Décollage soigneux, brutal (arrachage).
———
II (1910, in Petiot). Action de décoller (2. Décoller, III., B., 1.). || Le décollage d'un avion, d'un hélicoptère, d'une fusée. Envol. || Avion à décollage et atterrissage courts (Adac), verticaux (Adav). || Défaillance de l'avion au décollage. || Se présenter à l'aéroport une heure avant le décollage. Départ.
(1963; d'après l'angl. take off). Écon. Démarrage économique; fait de décoller (2. Décoller, III., B., 2.). || « La région du Bas-Rhône vient d'amorcer son décollage économique » (Entreprise, 27 juin 1970).
CONTR. Recollage. — Atterrissage; appontage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Décollage — d un F 15 …   Wikipédia en Français

  • Decollage — Décollage Le décollage, principe consistant à quitter le sol, peut se faire grâce à un appareil à moteur (type avion ou ULM) ou alors en se lançant d un point plus élevé (parapente). Pour qu un objet s élève, il faut que les forces qui l… …   Wikipédia en Français

  • Décollage — Décollage, in art, is the opposite of collage; instead of an image being built up of all or parts of existing images, it is created by cutting, tearing away or otherwise removing, pieces of an original image.[1] Examples include inimage or… …   Wikipedia

  • Décollage — (frz.: décoller = abheben, losmachen, trennen, abkratzen) bezeichnet eine künstlerische Technik der 1950er und 1960er Jahre. Dabei werden von Passanten bereits zerstörte Plakate aus dem öffentlichen Raum in Streifen und Fetzen abgerissen und als… …   Deutsch Wikipedia

  • Décollage — Saltar a navegación, búsqueda Décollage, en arte, designa a la técnica opuesta al collage; en lugar de construir una imagen a partir de la suma de otras imágenes o partes de ellas, aquélla es creada cortando, rasgando o eliminando de cualquier… …   Wikipedia Español

  • Decollage — De|col|la|ge 〈[ ʒə] f. 19〉 Kunstwerk, das durch Zerstörung der Oberfläche entsteht [<lat. de..., „ent..., weg...“ + Collage] * * * Décollage   [dekɔ laːʒə, französisch] die, / n, moderne Bildform, die durch destruktive Veränderung… …   Universal-Lexikon

  • Decollage — De|col|la|ge [dekɔ la:ʒə] die; , n <aus fr. décollage »das Losmachen« zu décoller »Angeklebtes lösen«> Bild, das durch die destruktive Veränderung von vorgefundenen Materialien entsteht (z. B. Zerstörung der Oberfläche durch Abreißen,… …   Das große Fremdwörterbuch

  • decollage —    The tearing away of parts of posters or other images which were adhered to each other in layers, so that portions of the underlayers contribute to the final image. (pr. de coh lahzh ) Decollage should not be confused with collage which is its… …   Glossary of Art Terms

  • DÉCOLLAGE — n. m. Action de décoller …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • decollage — (Voz francesa.) ► sustantivo masculino ARTE Técnica moderna de realización plástica que consiste en destruir y distorsionar diversos elementos de uso cotidiano en un planteamiento opuesto al collage …   Enciclopedia Universal